Biographie ...

Née en 1973, Sandra Courlivant vit et travaille dans le Maine et Loire. Après une formation d'Arts appliqués, elle débute sa carrière artistique en réalisant des décors et fresques murales pendant 10 ans. Puis elle décide de se spécialiser dans la sculpture équine. Elle privilégie l'argile et se forme de manière autodidacte suite à de nombreux échanges avec des confrères céramistes. Elle s'attache tout particulièrement à la Mongolie où elle a fait un séjour en 2012 et participe activement à des échanges artistiques franco-mongols. Elle est rapidement reconnue au travers d'expositions collectives et est présentée aujourd'hui dans plusieurs galeries en France.

« L'univers de Sandra Courlivant est une réalité qu'elle modèle avec beaucoup de poésie.Elle nous laisse subjugués devant ces enfants mongols lancés dans la course mythique du Naadam. Des enfants qui ne font qu'un avec leurs chevaux, des enfants cavaliers,joueurs,danseurs,musiciens,qui sont heureux de partager leur vie nomade.Vie dont Sandra nous montre aussi avec un grand talent toute la rudesse pour les familles ». Artistes pour l'espoir 2014

"Depuis toute jeune je suis passionnée par les chevaux, leur élégance malgré leur masse et leur puissance. Cependant j'affectionne aussi le cheval au quotidien, la simplicité et la poésie de la relation qui s'instaure parfois avec l'homme. Je suis également très inspirée par les chevaux de Mongolie, notamment lors de la traditionnelle course qui a lieu à l'occasion de la fête nationale de Naadam, en pleine steppe, et qui met en selle de très jeunes cavaliers.
J'explore ces différents thèmes à travers l'argile. La terre cuite s'impose comme une évidence quant au rapport entre l'animal et le terroir dont il est issu. Les trois éléments s'y retrouvent: l'eau, la terre, le feu. J'aime donner des couleurs chaudes à mes sujets réalisés à base de lavis acrylique. Chaque pièce est unique."

 

Biography

Born in 1973, Sandra Courlivant lives and works in Maine et Loire. After a training in Applied Arts, she began her artistic career by making decors and murals for 10 years. Then she decided to specialize in equine sculpture. It favors clay and is formed in a self-taught way following numerous exchanges with ceramic confreres. She is particularly interested in Mongolia where she made a stay in 2012 and participates actively in Franco-Mongolian artistic exchanges. It is quickly recognized through collective exhibitions and is presented today in several galleries in France.

«The universe of Sandra Courlivant is a reality that she models with a lot of poetry. She leaves us subjugated before these Mongol children launched in the mythical race of Naadam. Children who are one with their horses, children riders, players, dancers, musicians, who are happy to share their nomadic life.Life whose Sandra also shows us with great talent all the harshness for families ». Artistes pour l'espoir 2014

"From a young age I am passionate about horses, their elegance in spite of their mass and power, but I also like the horse on a daily basis, the simplicity and poetry of the relationship that is sometimes established with man. Also very inspired by the horses of Mongolia, especially during the traditional race which takes place on the occasion of the national holiday of Naadam, in full steppe, and which puts in the saddle very young riders.
I explore these different themes through clay. Terracotta is an obvious evidence of the relationship between the animal and the terroir from which it originated. The three elements are there: water, earth, fire. I like to give warm colors to my subjects made of acrylic wash. Each piece is unique.
"

 

Cavalcade

modelage terre

 

 

.